APPUI AU DÉVELOPPEMENT DE LA FILIERE OIGNON

OIGNON
FINANCEMENT :
Programme de Productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP).

Le Fonds national de Développement agro-sylvo-pastoral (FNDASP) est chargé de mettre en œuvre certaines activités des composantes 1 et 3 du Programme de Productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP).

Parmi ces activités, l’appui au développement des filières horticoles (oignon, pomme de terre, fruits) en soutien au Programme d’accélération de la Cadence de l’Agriculture sénégalaise (PRACAS).

AGENCE D’EXECUTION : FNDASP

Appuyer la structuration et la gouvernance de l’Interprofession oignon

OBJECTIF : Renforcer la structuration et la gouvernance de l’Interprofession oignon.

RESULTATS ATTENDUS

  • L’interprofession est structurée en collèges fonctionnels ;
  • Les organes de gestion sont fonctionnels ;
  • Les instruments de gouvernance sont disponibles manuel de procédures, plan stratégique ;
  • Un appui institutionnel est assuré à l’interprofession ;
  • L’Interprofession rend des services à ses membres ;
  • L’Interprofession a contribué à l’objectif de production de 315 000 tonnes d’oignon pour 2015.

INDICATEURS

  • 1 interprofession structurée en collèges fonctionnels ;
  • Nombre de rencontres statutaires des organes de gestion tenu ;
  • Des instruments de gouvernance disponibles ;
  • Un appui institutionnel fourni à l’interprofession.

Financement de la Formation des producteurs d’oignon

OBJECTIF

Financer le renforcement des capacités des producteurs d’oignon sur les techniques et bonnes pratiques pour accroître la productivité et la qualité de l’oignon

RESULTATS ATTENDUS

  • La productivité de l’oignon est améliorée ;
  • La qualité de l’oignon produite est assurée ;
  • L’oignon est compétitif sur le marché national et international.

Financement de voyages d’études des acteurs de la filière oignon au Niger et au Burkina Faso

OBJECTIF

Faciliter l’organisation de voyages d’études pour renforcer les capacités des producteurs d’oignon sur les techniques et bonnes pratiques pour accroître la productivité et la qualité de l’oignon via les échanges d’expériences.

RESULTATS ATTENDUS

  • Les producteurs d’oignon et techniciens ont capitalisé sur les succès de leurs homologues africains en matière de gestion de la filière oignon ;
  • Les acteurs de la filière oignon se sont inspirés des bonnes pratiques de production, de transformation et de commercialisation ;
  • Des partenariats techniques et commerciaux sont établis avec les acteurs des filières des pays africains et européens.

PRINCIPALES RÉALISATIONS EN 2017

Structuration de la filière

  • Etude état des lieux identification et caractérisation des organisations de producteurs d’oignon (ELICOPO), adoption d’un schéma de structuration et planification de la mise en œuvre ;
  • Campagne d’information et de sensibilisation complémentaire des acteurs ;
  • Ateliers d’harmonisation de l’approche de mise en place des sections ;
  • Assemblées générales constitutives des sections de producteurs d’oignon (3 AGC NIAYES, 4 AGC Vallée)
  • Atelier d’harmonisation de l’approche de mise en place des sous collèges ;
  • Assemblées générales constitutives des sous collèges de producteurs d’oignon (1 AGC Vallée et 1 AGC Niayes)
  • Ateliers de concertation entre les acteurs de la filière oignon sur le prélèvement et de préparation de la structuration des acteurs de la zone spéciale ;
  • Atelier de pré-identification des OP, de planification de la campagne d’information de la zone spéciale ;
  • Organisation de la campagne d’information des producteurs d’oignon de la zone spéciale ;
  • Réalisation de l’étude état des lieux identification et caractérisation des organisations de producteurs d’oignon de la zone spéciale.

Diffusion de modèle de magasin de stockage d’oignon

  • Construction de 12 magasins de stockage d’oignon de type « ruudu » amélioré ;
  • Missions de suivi et de contrôle de la construction des magasins de stockage d’oignon ;
  • Atelier de formation de 60 membres des comités de gestion des magasins de stockage de type « Ruudu »

Formation de producteurs d’oignon à travers les CEP

  • Formation de 1240 producteurs d’oignon dont 728 femmes dans les zones de Dagana Podor, Matam et Bakel
  • Confection et remise de quarante-neuf (49) boites à image et 1470 brochures respectivement aux animateurs et aux producteurs de l’APOV participants au CEP pour faciliter la compréhension des thématiques et aux producteurs ;
  • Organisation de trois missions de suivi/supervision des champs écoles paysans (CEP)
  • Évaluation d’étape du projet de formation des producteurs d’oignon à travers les CEP (focus group) ;

Évaluation des effets et impacts du projet de formation des producteurs d’oignon à travers les CEP (enquêtes auprès de 100 producteurs).