PROJET D’APPUI A LA STRUCTURATION DE LA FILIERE MAÏS

Corn

Corn

Le Sénégal, à travers le Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, a signé une convention avec l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) pour mettre en œuvre le projet d’appui à la structuration de la filière maïs pour une durée de 3 ans.

L’exécution technique et financière des activités est assurée par la Direction exécutive du Fonds national de Développement agro-sylvo-pastoral (FNDASP) placé sous la tutelle technique du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural.

COUT : Trois cent millions (300 000 000) francs CFA.

OBJECTIF GLOBAL

Accroitre la compétitivité de la filière maïs par le renforcement de la gouvernance et de la structuration des acteurs.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

  • Structurer les différents collèges d’acteurs de la filière maïs ;
  • Mettre en place l’interprofession de la filière maïs ;
  • Renforcer les capacités organisationnelles et de gouvernance des acteurs de la filière maïs.

RÉSULTATS ATTENDUS

  • Les différents collèges d’acteurs de la filière sont structurés ;
  • L’interprofession de la filière est mise en place et fonctionnelle ;
  • Les capacités organisationnelles et de gouvernance des acteurs de la filière sont renforcées.

PRINCIPALES ACTIVITES CIBLEES PAR LES ACTEURS POUR ATTEINDRE LES RESULTATS ET OBJECTIFS

  • Appuyer la structuration des Fédérations zonales de producteurs de maïs (zones Saloum, Casamance, Sud-Est) ;
  • Appuyer la mise en application de l’acte uniforme de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) sur les sociétés coopératives ;
  • Financer l’organisation d’un atelier de partage, d’information et planification avec le Comité d’initiative ;
  • Financer l’organisation des ateliers d’information et sensibilisation des acteurs à la base ;
  • Financer l’identification et la caractérisation les membres (Producteurs de maïs grain et de semences de maïs, OP, Transformateurs de niveau 1 et 2, Commerçants) ;
  • Appuyer la mise en place des collèges ;
  • Appuyer l’élaboration des textes statutaires et réglementaires ;
  • Appuyer la tenue de l’Assemblée générale constitutive (AGC) de l’interprofession ;
  • Appuyer à l’élaboration du Plan stratégique et du Manuel des procédures de l’interprofession maïs.
  • Faire un appui institutionnel à l’interprofession ;
  • Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre du plan de formation de l’interprofession ;
  • Appuyer les activités de représentation, de plaidoyer et de dialogue politique ;
  • Appuyer les activités d’intermédiation (accès au crédit, intrants, marchés…) ;
  • Appuyer la régulation de la filière (concertation, négociation, gestion des conflits, solidarité, équité, etc.) ;
  • Appuyer le renforcement des capacités des membres de l’interprofession (visites d’échanges, voyages d’études…)

PRINCIPALES REALISATIONS EN 2017

  • Campagne nationale d’information et de sensibilisation des acteurs de la filière maïs ;
  • Mise en place du Collège national des Producteurs de Maïs du Sénégal après la mise en place des quatre sous-collèges (Casamance, Sine-Saloum, Sud-est et Vallée du fleuve Sénégal) ;
  • Etude état des lieux, identification et caractérisation des transformateurs et commerçants ;
  • Elaboration des textes réglementaires (statut et règlement intérieur) de l’Interprofession
  • Atelier de cadrage et d’orientation pour le développement stratégique de la filière
  • Elaboration du plan stratégique de l’Interprofession
  • Elaboration du plan de formation de l’Interprofession
  • Ateliers d’information, de sensibilisation et de concertation entre les acteurs (membres du sous collège des producteurs) ;
  • Atelier bilan de la campagne d’information et de préparation de la formulation du projet test de prélèvement au sein du sous-collège Sine-Saloum
  • Etude stratégique sur les mécanismes de prélèvement pour aider la prise de décision ;
  • Acquisition de matériel et équipement informatique ;
  • Acquisition de mobilier de bureau ;

Acquisition de matériel roulant (véhicule 4×4).